Fabiola Gianotti

Fabiola Gianotti a reçu son Ph.D. en physique expérimentale de particules à l’université de Milan en 1989. Depuis 1994, elle est physicienne de recherche à CERN, le European Organisation for Nuclear Research, et professeure honoraire à l’université d’Edinburgh depuis août 2013. She is also a corresponding member of the Italian Academy of Sciences, foreign associate member of the National Academy of Sciences of the United States and of the French Academy of Sciences, honorary member of the Royal Irish Academy and Foreign Member of the Royal Society, London.

Dre Gianotti a travaillé sur plusieurs expériences au CERN, en participant à la recherche, développement et construction de détecteurs, ainsi qu’ au développement de logiciels et à l’analyse de données.

De mars 2009 à février 2013, elle a occupé le poste élu de chef de projets («porte-parole») de l’expérience ATLAS. La collaboration ATLAS comprend 3000 physiciens de 38 pays différents. Le 4 juillet 2012, elle a présenté les résultats d’ATLAS sur la recherche du boson de Higgs lors d’un séminaire historique au CERN. Cet événement a marqué l’annonce de la découverte du boson de Higgs par les expériences ATLAS et CMS.

Dre Gianotti est auteure ou co-auteure de plus de 550 publications dans des revues scientifiques. Elle a donné plus de 40 conférences plénières lors de grandes conférences internationales dans son domaine.

Elle a été membre de plusieurs comités internationaux, tels que le Conseil scientifique du CNRS (France), Comité consultatif de physique du Fermilab (États-Unis), le Conseil de la Société Européenne de Physique, le Conseil scientifique du laboratoire DESY (Allemagne), du Comité consultatif scientifique du NIKHEF (Pays-Bas) et du Conseil scientifique du Secrétaire général des Nations Unies, M. Ban Ki-moon.

Elle a reçu des doctorats honorifiques de l’Université d’Uppsala, l’École polytechnique fédérale de Lausanne, l’université McGill (Montréal), l’université d’Oslo, l’université d’Edimbourg, l’université Tor Vergata de Rome, l’université de Chicago et l’université de Naples.

Le président italien a décerné au Dr Gianotti le titre de «Cavaliere di Gran Croce dell’ordine al merito della Repubblica». Elle a reçu le prix spécial de la physique fondamentale (2013), le prix Enrico Fermi de la société italienne de physique (2013), la médaille d’honneur de l’Institut Niels Bohr (Copenhague, 2013) et la médaille Wilhelm Exner (Vienne, 2017).

Elle a été incluse parmi les «100 femmes les plus inspirantes» par le journal The Guardian (Royaume Uni, 2011), classé 5ème dans la personnalité de l’année du magazine Time (États-Unis,2012), inclus parmi les «100 femmes les plus influentes» par le magazine Forbes (États-Unis, 2013 et 2017) et considéré parmi les «Leading Global Thinkers of 2013» par le magazine Foreign Policy (États-Unis, 2013).

Le 1er janvier 2016, elle est devenue directrice générale du CERN.