Shohini Ghose

Shohini Ghose est professeure de physique et d’informatique à l’Université Wilfrid Laurier et directrice fondatrice du Centre de recherche pour femmes en sciences de l’université. Elle est physicienne théorique et étudie comment les lois de la physique quantique peuvent être utilisées pour transformer le calcul et la communication. Elle et ses collègues ont d’abord observé un lien entre la théorie du chaos et l’intrication quantique. Elle est la vice-présidente de l’Association canadienne des physiciens et la première membre canadienne du groupe de travail sur les femmes en physique de l’Union internationale de physique pure et appliquée (IUPAP). Elle est actuellement co-rédactrice en chef du Canadian Journal of Physics. Elle est récipiendaire de plusieurs prix, dont une bourse de recherche TED en 2018. Dre Ghose fait sa recherche et est spécialiste de l’équité, de la diversité et de l’inclusion à l’Institut Perimeter pour la physique théorique. Elle est affiliée à l’Institut d’informatique quantique et membre de la Balsillie School of International Affairs. En 2017, elle a été nommée au Royal Society of Canada’s College of New Scholars, Artists and Scientists.